MAGDA Poèmes

PEINTURE    MUSIQUE    DESSIN    SCULPTURE    COLLAGE    PHOTO    SPECTACLE    ECRIT



PLAGE DU MAROC


Pigment rouge
piments palette
palais de jade
verts et blancs
Soleil lunaire faiseur de miracle
Mer neigeuse
Pas de corps sexué
Enveloppe charnelle
L’ eau
Masse énorme
front de mer
Immensité face
Frappe
Cœur puissant
Il me bat
Je deviens





INCONNUE


Ma voix
Sans saveur de langue
Solitude
Plusieurs visages
Lieux de soi sauvages
Besoin d’une main
Une autre de soi connue
Plus intime





NUAGES


Brumes
De lune éclatées
Lances cavales
Courses défaites
Dialogues sous vents couvés
Vers le haut attirés
Trouée œil perdu
Œil de lune caressé
Paupières
Sous lourds danseurs
Courants flots fous
Faiseurs de ciel
Loin loin
Dessus
Silence
L’aspir
Brouillard déchiré
Ciel fugace de l’oiseau
Envolé
Aveugle œil
Ouvert étiré
Nuages
Couvreurs d’espaces



PARIS UN AVRIL


Brouhaha infernal
Couronne noire de la ville
Un qui fait la manche
Costume fatigué œil triste
Sur le trottoir
c’est la ville
Il regarde la terrasse
Les gens mangent
Les gens boivent
Il commence à jouer
Saxophone
Les notes rejoignent la seine
Pour un départ d’eau et de vent
Me voilà la muette du fleuve


La bouche pleine une touriste
déglutit
Pas de regard pour le musicien
Pas d’argent
De personne
sauf moi
Sa musique
Un peu d’air dans la ville
Lui parti
Je le suis
Il traverse
Le sax sous le bras
Bec en l’air
On dirait une oie
Portée
Peut être qu’il va
Le jeter à l’eau



















 Contacter MAGDA :

 madeleine.subremond01@orange.fr

06 30 90 02 28











haut de page  

Comments